Les gaz de schiste : oui s’ils financent la transition énergétique…

Ne nous hasardons pas à créer aujourd’hui les rigidités normatives qui nous empêcheraient d’en tirer profit collectivement demain.Etonnants débats où les grands groupes privés de l’immobilier réclament comme un dû une croissance… financée par le déficit public.C’est aussi le moyen, en interne comme en externe, de relayer et de démontrer cette notion de responsabilité sociale et citoyenne de l’entreprise, qui ne se contente pas de poursuivre des objectifs purement financiers, mais s’implique aussi dans le monde qui l’entoure.Le problème, c’est que ces contraintes viennent peser sur les montants réellement disponibles pour la santé : d’une certaine façon, trop de politique dans la santé publique nuit à la politique de santé publique !À l’origine, la coutume est toute la morale ; et comme la religion interdit de s’en écarter, la morale est coextensive à la religion.Certes, les questions du coût du foncier, du poids des normes et de la capacité de financement des acquéreurs sont essentielles.Pour Antonio Fiori, la coupe est pleine.En échangeant les choses, nous restons toujours propriétaires de leur valeur.Ainsi, les deux siècles derniers, à l’expansion économique exceptionnelle dans l’Histoire, auront aussi été une parenthèse en train de se refermer : nous vivons le retour à ce que l’humanité a toujours connu : la pénurie.Détail amusant, les Hongkongais découvrent le vin en même temps que la démocratie.Le leader de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, cherche pour sa part activement à faire dérailler les travaux du groupe de travail.D’autres creuseront plus profondément encore.

Share This: