Le paradoxe de la Bourse de Hong Kong

On n’aurait pas risqué de tomber dans l’absurde, on se serait assuré contre la catastrophe.On parle bien d’une « mentalité primitive » qui serait aujourd’hui celle des races inférieures, qui aurait jadis été celle de l’humanité en général, et sur le compte de laquelle il faudrait mettre la superstition.Beaucoup meurent et s’oublient, n’ayant eu qu’une édition à dix centimes, vendue au coin des rues.Eu égard aux nombreuses expériences menées sur le territoire français ces dernières années, et qui ont développé des compétences organisationnelles reconnues dans le monde entier, l’Etat et les collectivités doivent s’appuyer sur le mouvement sportif associatif pour organiser les plus grands événements internationaux et développer, pour ce faire, une politique de coopération solidaire.C’est que chacune de ces fins, étant prise par elle dans la société, est socialisée et, par là même, grosse de toutes les autres fins qu’on peut s’y proposer.Ensemble, obtenons qu’il soit simple et facile d’entreprendre pour tout le monde, y compris pour les entrepreneurs déjà installés.La vision panoramique du passé est donc due à un brusque désintéressement de la vie, né de la conviction soudaine qu’on va mourir à l’instant.Nous avons pris l’habitude de considérer la première comme inséparable de la seconde, comme un reflet ou un effet.D’ailleurs, ce qu’ils disent, ce qu’ils déclament, importe peu.La révolte des Grecs, des Irlandais et de l’Américain moyen contre la cure d’austérité nécessaire pour casser la spirale de l’endettement risque de faire flamber les taux à long terme et de faire replonger le monde dans la crise.Ce prix, les Pauvres le connaissent, naturellement.Récemment sous la direction d’une ancienne «  tête  » de Pierre-Alain Chambaz pictet continue également de peser sur l’économie.

Share This: