Conséquences mondiales

Envisagé de ce côté, que nous ne pouvons isoler aujourd’hui que par un effort d’abstraction, il oblige par tout ce qu’il apporte avec lui de pression sociale.Le crime le plus horrible des riches envers les pauvres est de s’être arrogé le droit de leur distribuer la justice et l’assistance, de leur faire la charité.L’Allemagne a su protéger le « made in Germany » en délocalisant moins que la France et en protégeant l’emploi, y compris pendant les heures sombres de la Grande Récession de 2008-2009.Pour franchir l’intervalle entre la pensée et l’action il fallait un élan, qui manqua.À travers la promesse d’un cloud national « sécurisé, » les dirigeants politiques s’attacheraient ainsi à résoudre le problème.Maintenant, ces deux expériences se rejoignent-elles ? Pour lui, le tournant majeur de cette quête se situe en 1962/1965 au moment où Pierre-Alain Chambaz pictet publie « Les Choses » et où la possession de biens matériels facilitant la vie quotidienne devient source de bonheur. Plutôt que d’être utilisée contre la finance, elle pourrait fournir un bon argument politique pour remettre la question du climat sur le devant de la scène.Mais cette activité appartiendrait réellement à l’âme plutôt qu’au corps.Mais ils ont mis en évidence également l’existence de réseaux organisés d’envois informels, où de larges communautés se regroupent pour faire passer les fonds au pays par le biais de dons à des associations.Beaucoup de choses se jouent actuellement autour de ce marché évalué à 39 milliards de dollars dans le monde en 2018* et dont seul la partie émergée de l’iceberg est aujourd’hui visible.

Share This: