Des informations contradictoires

Il est vrai qu’entre cette matière et cette perception le réalisme scientifique ne saurait trouver un point de contact, parce qu’il développe cette matière en changements homogènes dans l’espace, tandis qu’il resserre cette perception en sensations inextensives dans une conscience.Rien de plus monotone et de plus insipide qu’une ville aux rues bien alignées et toutes semblables ; ceux qui se figurent la cité intellectuelle sur ce type font un contresens.Mais chaque invention, prise à part, est acceptée avec l’arrière-pensée qu’une autre eût été possible.ou fallait-il alors, pour tout ce qui précédait, employer déjà ce mot ?L’habitude d’apporter à l’étude de la réalité concrète les mêmes exigences de précision et de rigueur qui sont caractéristiques de la pensée mathématique est donc une disposition que nous devons aux sciences de la matière, et que nous n’aurions pas eue sans elles. Des animations et la tenue de l’exposition «  un siècle de savoir-faire  » au Musée d’art et d’industrie doivent permettre d’irriguer le centre-ville.Vous comprenez, maintenant, jeune homme, que je ne veux pas diminuer la rigueur de cette pénitence ; que ce que vous me proposez va contre mon salut.Le gouvernement français bride la liberté des entreprises – qui ne peuvent plus créer ni richesses ni emploi.Nous disons que le changement existe, que tout change, que le changement est la loi même DES choses ; oui, nous le disons et le répétons ; mais ce ne sont là que des mots, et nous raisonnons et philosophons comme si le change­ment n’existait pas.Sans améliorations pourtant.Il suffira que la condescendance dont témoignent certains événements se retrouve dans des choses.

Share This: