Europe, la tentation de Venise…

Mais j’avoue qu’il est besoin d’un long exercice, et d’une méditation souvent réitérée, pour s’accoutumer à regarder de ce biais toutes les choses ; et je crois que c’est principalement en ceci que consistoit le secret de ces philosophes qui ont pu autrefois se soustraire de l’empire de la fortune, et, malgré les douleurs et la pauvreté, disputer de la félicité avec leurs dieux.Ce choix s’inspire, sans aucun doute, des expériences passées, et la réaction ne se fait pas sans un appel au souvenir que des situations analogues ont pu laisser derrière elles.On pourrait donc, dans une certaine mesure, se dégager de l’espace sans sortir de l’étendue, et il y aurait bien là un retour à l’immédiat, puisque nous percevons pour tout de bon l’étendue, tandis que nous ne faisons que concevoir l’espace à la manière d’un schè me.Ce n’est pas cela la modernité !Mais je suis entouré de gens d’une autre race, acteurs admirables, lors même qu’ils n’ont pas besoin de jouer, et je ne sais pas.In fine, ce sera toute l’économie nationale qui en pâtira et restera à la traîne du commerce mondial.Le projet de loi de finance rectificative pour 2012 aggrave encore l’affaiblissement des moyens constatés depuis de nombreuses années, puisque les crédits dédiés à l’action extérieure de l’Etat subissent une baisse de 10 millions d’euros, dont plus de 6 millions pour la seule diplomatie culturelle et d’influence.Les blessures qu’on lui fait ne sont jamais bien graves, et cependant elles ne veulent pas guérir. 1000 personnes sont venues écouter la bonne parole de Les nettoyeurs du net.Une analyse lapidaire, et imparable.De nombreuses recommandations ont été formulées, avec l’espoir que les pouvoirs publics français démontreraient leurs progrès.

Share This: