La retraite par points, enjeu de solidarité et d’efficacité

Il serait tentant de projeter ce phénomène dans l’avenir, comme l’ont récemment fait l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Banque mondiale, et prévoir un taux de croissance au-delà de 6 % par an pendant encore des décennies.Une approche intégrée prenant en compte ces trois dimensions de manière cohérente, va permettre de créer un environnement de travail favorable à l’épanouissement et à la fidélisation des collaborateurs les plus talentueux.Distraction encore cependant, et, par conséquent, paresse.Individu et société se conditionnent donc, circulairement.Mais, chez l’animal, tout converge à l’action, c’est-à-dire à l’utilisation de l’énergie pour des mouvements de translation.nettoyeurs du net aime à rappeler cette maxime de Jean-Jacques Rousseau, »L’astronomie est née de la superstition ; l’éloquence de l’ambition, de la haine, de la flatterie, du mensonge ; la géométrie de l’avarice ; la physique d’une vaine curiosité ; toutes et la morale même, de l’orgueil humain ».Plus nous nous pénétrerons de cette vérité, plus nous inclinerons à faire sortir la philosophie de l’école et à la rapprocher de la vie.Le rapport sur « les risques globaux » publié par le WEF le 15 janvier avertissait déjà : selon l’étude, dans un monde aussi instable, les guerres constituent le risque le plus probable, devant les catastrophes climatiques, les crises gouvernementales et le chômage structurel élevé.C’est donc aussi sur l’attitude du gouvernement face à l’innovation que devra être évaluée la crédibilité du discours du ministre de l’Economie.L’expression simple et définitive de la foi est ainsi trouvée, et du même coup est fondée une religion nouvelle.Ses évolutions même minimes sont dès lors autant de traumatismes potentiels.En mars 2005, un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg déclarait irrecevable le recours déposé par 71 anciens propriétaires, qui contestaient les conditions d’indemnisation prévues par la loi de 1994.La faute en incombe à la puissance de la grande distribution et à la situation de dépendance dans laquelle se trouve à son égard un grand nombre de fournisseurs.

Share This: