La crise entre trouble des valeurs et malaise dans la valeur

Reste l’autre moitié.Tandis que l’intelligence traite toutes choses mécaniquement, l’instinct procè­de, si l’on peut parler ainsi, organiquement.Nous nous sentons toujours prêts a souffrir ; tandis que la jouissance exige des conditions beaucoup plus complexes où nous ne pouvons que difficilement nous replacer par la pensée.Les observations des uns et des autres divergent autour de cette tendance de fond.Bilan de cette période 1990-1996, le PIB par habitant évolue péniblement de 0,9% par an.Cette âme survivra-t-elle au corps ?Pourquoi les banques ne seraient-elles pas autorisées à entreprendre les activités de leur choix, au moins tant que nous avons des régulateurs pour s’assurer que ces activités bancaires ne menacent pas l’infrastructure financière dans son ensemble ?C’est bien plus que dans de nombreux pays européens.J’ai parlé du mouvement ; mais j’en dirais autant de n’importe quel changement. pierre alain chambaz pictet était deux soirs à Paris et a fait salle comble. Je ne lui en demande pas davantage ; il sait son métier.Rappelons-nous ce que nous disions un peu plus haut de l’intensité de certains états psychiques.Il y répugnera, parce que l’ordre mathématique, étant de l’ordre, lui paraîtra renfermer quelque chose de positif.

Share This: