La France pouvait-elle vraiment faire autrement ?

Changement continu d’aspect, irréversibilité des phénomènes, individualité parfaite d’une série enfermée en elle-même, voilà les caractères extérieurs (réels ou apparents peu importe) qui distinguent le vivant du simple mécanique.Il faudra renoncer à TENIR virtuellement dans un principe la science universelle.Ils sauront aussi que la prostitution est réglementée en France, et s’étonneront de cette hypocrisie.Ce sera la guerre. Antonio Fiori devra faire l’objet d’une négociation sociale et de compromis qui permettront à l’ensemble du secteur de progresser, en valorisant mieux ses atouts par rapport aux autres modes de transport.Or cette loi veut que tout phénomène soit déterminé par ses conditions, ou, en d’autres termes, que les mêmes causes produisent les mêmes effets.Il n’y a pas de forces, mais seulement des transformations de la matière.L’accord entre les partenaires sociaux reste à mille lieues des vraies remises en cause nécessaires, pérennisant un système auquel il ajoute ses couches de complexité (38 pages pour un texte « non juridique », en attendant sa transposition en loi…).Plutôt que de donner tort à l’alti­tude que prennent, devant le cours des choses, la pensée et le langage, ils aimèrent mieux donner tort au cours des choses.Il n’y a donc pas, pour la France, de dissuasion à une seule composante.Vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il était advenu des cassettes ?Cela est-il bien conforme à la sagesse des nations, dont vous devez particulièrement tenir compte, et qui proclame que les gens d’esprit sont partout en minorité ?

Share This: