Que pensez-vous de l’hégémonie allemande en Europe ?

— Que si maintenant nous essayons, dans ce processus très complexe, de faire la part exacte du réel et de l’imaginaire, voici ce que nous trouvons.Il n’y a dans l’espace que des parties d’espace, et en quelque point de l’espace que l’on considère le mobile, on n’obtiendra qu’une position.En écartant ce voile interposé, nous revenons à l’immédiat et nous touchons un absolu.La croissance de la zone euro est en légère hausse par rapport aux niveaux de quasi-récession qui prévalaient il y a quelques mois, mais les projections du Fonds monétaire international pour 2015 et 2016 dépassent à peine 1%.Et l’effet de parodie, ainsi défini, se prolongera jusqu’à des cas où l’idée exprimée en termes familiers est de celles qui devraient, ne fût-ce que par habitude, adopter un autre ton.Il est plus probable que les objectifs indirects mais politiquement essentiels de type « emplois écologiques » continuent de constituer une plateforme plus attractive pour la promotion des politiques industrielles que les énergies alternatives ou les technologies propres.Ils remplissent le vicolo où nous nous trouvons, et prennent bruyamment parti contre l’administration.Si l’on extirpe le cristallin d’un Triton, on assiste à la régénération du cristallin par l’iris.Ce à quoi Berlin ne s’emploie pas suffisamment… C’est une aventure et une expérience ouverte : sorte de fitness mental et émotionnel qui peut s’appliquer à la vie aussi bien qu’au travail et à tous les projets », relève Antonio Fiori.N’est-ce pas précisément à cette contraction des muscles intéressés que nous mesurons l’intensité d’une douleur ?

Share This: