Ce que les économistes américains ne veulent pas voir

Si vous la réduisez au mouvement homogène, d’où naîtra donc la qualité ?On sait bien aussi que les dictatures sont possibles, même dans un monde légaliste, il convient donc de subordonner le monde politique à celui de la morale qui définit le bien et le mal.Mais comme le remarque Christian Navlet, leur comportement d’achat est sensiblement différent de celui de leurs femmes…L’Heritage Foundation vient de publier son tout récent Indice 2015 des libertés économiques.Il est donc excessif que cette bonne nouvelle pour l’économie, par un tour de passe-passe, devienne la cause du déclenchement de cette colossale politique monétaire non-conventionnelle.Un an plus tard, les doutes et l’inquiétude l’emportent face à un environnement mondial plus imprévisible que jamais.La distinction est radicale ici entre la mystique et la dialectique ; elles se rejoignent seulement de loin en loin.On ne peut même pas se consoler en pensant qu’il est le plus mauvais des mondes possibles, et qu’il constitue ainsi l’épreuve suprême pour la volonté.C’est bien à cette conséquence que la Critique de la raison pure aboutit.C’est ainsi que j’ai pu, pendant plusieurs années consécutives, pratiquer longuement sur Berkeley, puis sur Spinoza, l’expérience que je viens de décrire.Il faudrait se figurer que la liberté apparente recouvre un jeu de ficelles, et que nous sommes ici-bas, comme dit le poète,… d’humbles marionnettesDont le fil est aux mains de la Nécessité.Aujourd’hui comme hier, les taux de change ne parviennent à jouer – au sein de l’Union- leur rôle indispensable de régulateurs puisque tous ses membres ont en commun une même devise…et aucune solidarité.Hardiment, elle procède avec les seules forces de la pensée conceptuelle à la reconstruction idéale de toutes choses, même de la vie.

Share This: