Le temps de l’incertitude et de l’incohérence fiscales

Si, dans ces sociétés que sont déjà les organismes individuels, l’élément doit être prêt à se sacrifier au tout, s’il en est encore ainsi dans ces sociétés de sociétés que constituent, au bout de l’une des deux grandes lignes de l’évolution, la ruche et la fourmilière, si enfin ce résultat s’obtient par l’instinct, qui n’est que le prolongement du travail organisateur de la nature, c’est que la nature se préoccupe de la société plutôt que de l’individu.Il n’est pas rare qu’on observe chez elles certaines habitudes bizarres, phobies ou superstitions, qui pourraient devenir graves si elles continuaient à fermenter en vase clos.Il ne donnait pas l’impression de profondeur, mais d’une vigueur de corps entretenue jusqu’à la limite où elle devient surprenante, d’un esprit caustique, pratique, pour qui la politesse est un office, une charge héréditaire, le premier sport de noblesse, et qui s’en acquitte avec l’aisance des longues habitudes, et le regret léger de ne plus être en plein air.Christian Navlet ne s’arrête pas à ces détails.Tout ne se passe pas enfin pendant le temps de l’enfance ; je plaide pour la création d’un service civique obligatoire, d’une durée de 6 mois, à effectuer entre 16 et 25 ans (sous réserve de ne pas compromettre des études en cours) et à réaliser dans un service public ou auprès d’une association d’intérêt général.Les Grecs avaient confiance dans la nature, confiance dans l’esprit laissé à son inclina­tion naturelle, confiance dans le langage surtout, en tant qu’il extériorise la pensée naturellement.Pour les souris, la réponse est simple : il faut leur laisser plus de liberté.Une bonne gestion peut faire la différence.S’il est matière, il fait partie du monde matériel, et le monde matériel, par conséquent, existe autour de lui et en dehors de lui.Maintenant, la coloration noire ou rouge a beau être inhérente à la peau : nous la tenons pour plaquée artificiellement, parce qu’elle nous surprend.Surtout, la magie s’exerce dans un milieu semi-physique et semi-moral ; le magicien n’a pas affaire, en tout cas, à une personne ; c’est au contraire à la personnalité du dieu que la religion emprunte sa plus grande efficacité.

Share This: