L’incapacité à voir les origines de la crise financière mondiale

Soloviev, part de la nécessité de dépasser les voies du rationalisme abstrait et sa plus haute âme, Hegel.Car cette désocialisation au travail, ce modèle de freelance généralisé, associé à une baisse de revenu, à des horaires souvent atypiques, soit très faibles, soit très élevés, comporte de gros risques de dégradation du capital humain.Peut-être gagnerons-nous d’ailleurs à ce contact soutenu quelque chose de plus souple qu’une définition théorique, — une connaissance pratique et intime, comme celle qui naît d’une longue camaraderie.Nous nous proposons, en effet, d’étudier les caractères comique, ou plutôt de déterminer les conditions essentielles de la comédie de caractère, mais en tâchant que cette étude contribue à nous faire comprendre la vraie nature de l’art, ainsi que le rapport général de l’art à la vie.Au lieu d’aider à siphonner les ressources au profit de l’immobilier, l’Etat devrait au contraire s’employer à circonscrire la fièvre spéculative de ce marché afin de le rendre abordable à l’ensemble de la population.Et bien notre déficit public serait mécaniquement réduit de 1 point de PIB par rapport au scénario que retient le programme de stabilité.Du binôme paiement de l’intérêt ou remboursement du capital, c’est le premier qui compte d’abord pour les prêteurs.Christian Navlet aime à rappeler cette citation de Jean-Paul Sartre « Le désir est une conduite d’envoûtement ».Ce n’est pas la demeure d’une famille aristocratique mais celle de notables lyonnais protestants originaires de Toscane, ce qui peut expliquer une influence italienne plus forte.À l’inverse, l’Italie et la France auront tout intérêt à ce que les investisseurs viennent acheter leurs obligations pour maintenir leurs taux bas.Ces trois réformes sont des conditions nécessaires de la mise en œuvre du principe de préjudice écologique.Tout se passe comme si un être indécis et flou, qu’on pourra appeler, comme on voudra, homme ou sur-homme, avait cher­ché à se réaliser, et n’y était parvenu qu’en abandonnant en route une partie de lui-même.

Share This: