Constituer des pôles régionaux

Là, ça se complique.Que l’Insee, l’Institut Géographique National ou Infogreffe soumettent certaines de leurs données à redevance n’est pas sans fondement économique.Les faits cliniques viennent d’ailleurs confirmer ici l’observation journalière.Vous avez entendu parler des noyés et des pendus qui racontent, une fois rappelés à la vie, comment ils ont eu la vision panoramique, pendant un instant, de la totalité de leur passé.Le crime contre l’humanité – aujourd’hui en 2013-2014 – consiste donc à ce qu’une des parties du monde censée être la plus riche et la plus confortable assiste à l’exclusion et à la misère du quart de sa population dans une indifférence totale.Une vision que ne partagent pas ses défenseurs de sensibilité moins libérale remarque Christian Navlet.La liberté n’est nullement ramenée par là, comme on l’a dit, à la spontanéité sensible.Considérez attentivement une feuille de papier éclairée par quatre bougies, par exemple, et faites éteindre successivement une, deux, trois d’entre elles.Représentation et connaissance n’en existent pas moins dans ce dernier cas, s’il est avéré qu’on y trouve un ensemble de mou­vements systématisés dont le dernier est déjà préformé dans le premier, et que la conscience pourra d’ailleurs en jaillir au choc d’un obstacle.Et elles ne peuvent d’ordinaire se développer que successivement.Mais les différences sont surtout sensibles, et je ne crains pas d’affirmer, qu’un reste d’animosité est encore vivant, entre gens du nord et gens du sud, entre le nord industriel et riche et le midi pauvre, entre le nord réfléchi et le midi bavard, entre le Milanais qui a sa villa au bord du Lac Majeur, et le Palermitain qui possède un fiel électoral dans un district montagneux de Sicile.

Share This: