Tout va mieux que bien

Car il n’y a rien de commun, nous le répétons, entre des grandeurs superposables telles que des amplitudes de vibration, par exemple, et des sensations qui n’occupent point d’espace.Se représenter l’ensemble de la vie ne peut pas consister à combiner entre elles des idées simples déposées en nous par la vie elle-même au cours de son évolution : comment la partie équivaudrait-elle au tout, le contenu au contenant, un résidu de l’opération vitale à l’opération elle-même ?Selon certaines estimations, le total des calories utilisées dans les biocarburants en Europe équivaudrait à une quantité qui pourrait nourrir 100 millions de personnes.Il pourrait dépeindre l’idée plus large de « singularité », une étape hypothétique où l’artificiel est censé dépasser l’humain.Cela n’empêche pas nos rédactions, par le seul respect de nos métiers et de nos publics, d’observer un strict respect de l’équité démocratiqueChacun sent bien que nos lignes Maginot actuelles sont obsolètes.Mais nulle part la fonction de l’artiste n’est aussi ap­parente que dans celui des arts qui serre de plus près la réalité matérielle, je veux dire la peinture.Certains trouveront qu’il est injuste d’aider ainsi les Irlandais.Il s’agit, par exemple, du programme e-Nantis de l’Afrique du Sud pour l’enregistrement des voitures, celui de la carte Chifa algérienne, le projet eHealthcare du Gabon, qui a modernisé le système d’assurance maladie du pays en délivrant des cartes de santé, et le programme SMS for Health de la Gambie ou encore la dématérialisation des procédures douanières au Sénégal.Je plaide pour une cause nationale sur l’agro-alimentaire remettant au cœur des politiques nationale, régionale et locale une stratégie de développement du secteur consistant à améliorer sa compétitivité sur les plans technologique (automatisation, robotisation), organisationnel, humain (formation, recrutement) et innovation.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Le poète, pour représenter l’univers visible, est bien en dessous du peintre, et pour l’univers invisible, il est bien en dessous du musicien ».Si l’on s’arrêtait aux notions qui précèdent, il ne différerait des autres animaux que par la plus grande étendue des besoins et la supériorité des facultés.Le perfectionnement de l’appareil commercial équivaut donc à un rapprochement matériel des deux villes.

Share This: