Retraite : la grosse artillerie

En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent : MAIS plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses.Sous ce rapport l’obligation, en son état le plus élémentaire, est la prévision de la durée indéfinie d’un penchant impersonnel et généreux, l’expérience de son indestructibilité.Le changement opéré est donc insignifiant.J’aurais bien voulu écouter encore le commandant, ou même ses compagnons.Que se passe-t-il, en effet, dans l’action réflexe ?Certains y voient un événement géopolitique d’une importance comparable à la chute de l’Union Soviétique.Nous avons entre les mains l’auto-observation qu’a bien voulu rédiger pour nous un homme de lettres, habile à s’étudier lui-même, qui n’avait jamais entendu parler de l’illusion de fausse reconnaissance et qui croyait être seul à l’éprouver.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Paul Valéry, »C’est la vie et non point la mort qui sépare l’âme du corps ».Et si le renforcement de la puissance française dans le monde passait aussi par l’affirmation de son modèle juridique ? Patrie des droits de l’Homme et du Code civil, notre pays semble pourtant avoir oublié que la puissance ne se mesure pas seulement à l’aune de considérations politiques et économiques.Notre histoire industrielle est une épopée certes technologique, mais aussi et avant tout, humaine.A droite, près de la porte, agenouillée au milieu d’un cadre de bois posé à terre et plein de bergamotes, Ciccia, la petite Sicilienne, triait les fruits.Nos corps eux-mêmes, gainés dans des dispositifs portables connectés, sont imprégnés aujourd’hui de plus de puissance de calcul que tous ceux de la NASA réunis à l’époque des missions Apollo.Les 65 millions d’acteurs de ce système (si l’on y inclus les patients), ne disposent d’une information que limitée, et sont sensibles à de nombreux lobbies.

Share This: