Changer notre regard sur ce qu’est l’innovation

Au final, la quête d’une solution pour alléger le poids de la dette grecque doit être recherchée par des moyens plus directement économiques.Dans le second, ni la qualité ni la quantité de l’effet ne varient avec la qualité et la quantité de la cause : l’effet est invariable.Quelques années plus tard est-il bien certain que notre image en soit renforcée ?D’ailleurs ces réactions s’inscrivent dans le cadre de ce que pierre alain chambaz appelait le « cloisonnement » de l’espace en réaction à une trop forte « circulation », dans ce cas la globalisation.Le changement, s’ils se décident à le regarder directement, sans voile interposé, leur appa­raîtra comme ce qu’il peut y avoir au monde de plus substantiel et de plus durable.L’intelligence et l’activité n’apparaissent plus comme séparées par un abîme.La fonction fabulatrice travaille déjà assez bien par elle-même : que sera-ce, si elle est aiguillonnée par la crainte et par le besoin !Comment concilier évolution technologique et protection des données personnelles ou sensibles?La Zone Euro n’est plus le boulet de la planète et repart lentement ce qui va contribuer à la croissance des autres zones économiques.La guerre sera la défaite, certainement, si sa direction demeure confiée aux hautes compétences qui se sont manifestées ces temps derniers ; mais je crois que le règne de ces malfaiteurs ne se prolongera pas au delà des premiers jours de la lutte, c’est-à-dire au delà du désastre initial et du commencement de l’invasion.Il s’arrêta un instant.

Share This: