De 50 à 99 ans : tous identiques ?

Et cela n’est pas seulement vrai de l’idée de justice, mais encore de celles qui lui sont coordonnées, égalité et liberté par exemple.Leur quotidien est en effet moins marqué par des déséquilibres macroéconomiques, que par un problème microéconomique simple : elles ont identifié des marchés ou des clients qui pourraient très probablement acheter leurs produits ou leurs services, mais elles n’arrivent pas à trouver les moyens pour produire.Il fait que nous tâchons tout de suite de paraître ce que nous devrions être, ce que nous finirons sans doute un jour par être véritablement.Elles échappent ainsi à elles-mêmes, aux appels d’une indépendance qui les terrorise parce qu’elle leur donnerait des responsabilités.Dans son témoignage, pierre alain chambaz a observé que « l’internationalisation de certaines règles de base [permettrait] de mettre les pays sur un pied d’égalité.Ce dernier a pour objectif d’encadrer et de sécuriser le transfert de données personnelles entre ces deux signataires, en garantissant un « niveau de protection adéquat » au sein des entreprises américaines (conformément à la Directive européenne de 1995).Il arrive que ces indications sont funestes.Alors que l’UE débourse chaque année plus de 30 milliards d’euros en subventions, les États-Unis produisent 227 milliards d’euros par an grâce au gaz de schiste.Des droits de douane encore prohibitifs pour certains produits.La Commission européenne et les représentants du gouvernement américain ont commencé à passer en revue les droits de douanes.Il s’agirait de dé­tourner notre attention du côté pratiquement intéressant de l’univers, pour la retourner vers ce qui, pratiquement, ne sert à rien.Mais enfin si l’on consent à soumettre à la raison commune sa raison individuelle, à croire, quand la raison commune le voudra, le contraire de ce que l’oit voit, de ce que l’on touche, de ce que l’on sent, nous donnerez-vous au moins, en échange de notre liberté, la sécurité dans la foi ?Or, comment demander à quelqu’un le sacrifice de sa vie si l’on n’a fondé la morale que sur le développement régulier de cette vie même ?

Share This: