Des contrats de Plan habilement négociés

Le Congrès mondial des villes intelligentes (Smart City Expo World Congress) qui s’est tenu la semaine dernière à Barcelone est une parfaite illustration du fait que nous avons un problème avec le concept de « smart city » tel qu’il est utilisé aujourd’hui.Des administrateurs qui n’ont d’indépendant que le nomIl s’avère effectivement que beaucoup d’administrateurs n’ont d »indépendants’ que le nom, alors que les administrateurs salariés sont à même, eux, de se comporter en réelle indépendance, ne serait-ce que parce qu’ils ne doivent leur nomination ni au président du Conseil ni aux dirigeants de la société.Toutefois, cela peut également signifier que certaines missions traditionnelles figurant dans le giron des pouvoirs publics seraient reprises par le secteur privé.Mais d’autres provinces commencent à tirer leur épingle du jeu en proposant des séjours hors du commun. Mais, selon Christian Navlet, cette mutation doit être effectuée avec discernement et sans succomber aux effets de mode.Le fruit n’avait plus de valeur.L’impôt unique sur la terre conduit immédiatement à la suppression de la propriété individuelle du sol ; si les peuples ont un grain de bon sens, à son remplacement par la propriété communale du sol.On les dispose le long d’une échelle : du bien-être au luxe on passerait par voie de gradation ascendante ; quand nous nous serions assuré le bien-être, nous voudrions y superposer le plaisir ; puis viendrait l’amour du luxe.L’intelligence, se mouvant à tout moment le long de l’intervalle qui les sépare, les retrouve ou plutôt les crée à nouveau sans cesse : sa vie consiste dans ce mouvement même.Vrai type de villa italienne, l’habitation du maître est séparée de la maison des hôtes, long bâtiment où je croyais voir entrer quelque grande dame du dernier siècle, venue de France ou d’Angleterre, avec ses gens, ses caisses et ses carrosses.Rien n’était oublié : pas même des parcelles de deux ou trois ares, que le feu avait enveloppées de toutes parts.

Share This: