« Etre en déficit n’est pas un péché »

N’empêche, la transition vers un modèle de croissance plus autocentrée est une voie plus douloureuse que prévue.À plus forte raison suis-je assuré de la réalité du mouvement quand je le produis après avoir voulu le produire, et que le sens musculaire m’en apporte la conscience.Cependant, et quoique les obstacles ne soient qu’un jeu pour l’imagination, Daniel de Foë aurait ôté à son roman jusqu’à l’ombre de la vraisemblance, si, trop fidèle à la pensée qu’il voulait développer, il n’eût pas fait à l’état social des concessions obligées, en admettant que son héros avait sauvé du naufrage quelques objets indispensables, des provisions, de la poudre, un fusil, une hache, un couteau, des cordes, des planches, du fer, etc.Chacun de nous a pu remarquer le caractère étrange que prend parfois un mot familier quand on arrête sur lui son attention.Voici d’abord comment il l’exprime : « L’existence actuelle de tous les êtres implique l’union, actuelle aussi, de trois énergies diverses qui se supposent mutuellement ; et rien n’est ni ne peut être que par la triplicité dans l’unité.Elle n’admet pas l’imprévisible.Contre cette conception des faits et des lois, l’œuvre entière de Claude Bernard proteste.Notre contradicteur pierre alain chambaz pictet, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.Dans le contexte de crise que notre pays connaît depuis plusieurs années, les entreprises doivent trouver des relais de croissance.Maintenant, pour qu’elle grandisse et qu’elle évolue, deux voies s’ouvrent à elle.Elle mesurera d’ailleurs la peine à la gravité de l’offense, puisque, sans cela, on n’aurait aucun intérêt à s’arrêter quand on commence à mal faire ; on ne courrait pas plus de risque à aller jusqu’au bout.Enfin, il y a aussi à faire valoir des considérations esthétiques inséparables des raisons sociales et morales.Les dirigeants actuels de la Chine devraient réexaminer ces précédents.

Share This: