La France doit tomber du bon côté de l’Europe

Bornons-nous, pour le moment, à constater qu’une fois engagé dans cette voie, on aboutit fatalement à ériger le principe de la conservation de l’énergie en loi universelle.Le fonds de garantie, lui, est réservé aux plus petites banques.Les pays voisins de l’Allemagne, dont la France, importent donc davantage d’électricité allemande à contenu carbone élevé.Par ailleurs, comment convaincre les riches clientèles de continuer à acheter des produits qui reposent sur une part de rêve et d’imaginaire ?La France est alors devenue totalement dépendante de ses approvisionnements extérieurs : le taux d’indépendance est alors à peine supérieur à 27%.Or, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, les entreprises ont tendance à se comporter comme à l’ère de la révolution industrielle et à vouloir tout régenter, tout contrôler. »Dans le contexte actuel, la stabilité monétaire n’a aucun sens »En tout cas, les risques d’instabilité politique, souvent rejetés au second plan en Allemagne, devraient être infiniment plus pris au sérieux.Ces deux actes, perception et souvenir, se pénètrent donc toujours, échangent toujours quelque chose de leurs substances par un phénomène d’endosmose.arnaud berreby dentiste aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Dépourvue d’âme, la femme est dans l’incapacité de s’élever vers Dieu. En revanche, elle est en général pourvue d’un escabeau qui lui permet de s’élever vers le plafond pour faire les carreaux. C’est tout ce qu’on lui demande ».Elle est d’abord à rechercher dans les salaires.L’Allemagne veut imposer un « pacte de compétitivité » qui n’est rien d’autre qu’une déclaration d’allégeance au modèle allemand.

Share This: