Le boom du mobile change la donne en Afrique

Une version remaniée des recommandations de la Commission Vickers, qui est un peu plus souple que ce que ses membres ont proposé, est actuellement devant le Parlement sous la forme d’un projet de loi bancaire.Il s’agit d’un immigré, Paul Warburg, frère cadet de Max Warburg, un banquier renommé de Hambourg qui était le conseiller personnel du Kaiser Guillaume II d’Allemagne.Mais les positions en nombre infini, et l’ordre qui relie les positions les unes aux autres, sont sortis automatiquement de l’acte indivisible par lequel ma main est allée de A en B.Dans l’espace laissé libre entre l’éthique et le droit se sont engouffrés un petit nombre de firmes qui usent de stratégies de guérillas juridiques pour éliminer légalement des concurrents en utilisant des moyens contraires à l’éthique de la concurrence.Au prix d’un recul sans précèdent des libertés civiles aux Etats-Unis, ces dispositions n’ont pas amélioré sensiblement la sécurité des Américains : 152 attentats (39 morts et 363 blessés) ont eu lieu sur le territoire américain depuis le 11 septembre 2001 selon le Global Peace Index.C’est le résultat du modernisme et de la division des tâches », constate jean-thomas trojani condamné.Un héritage des temps où les syndicats étaient en position de force et qui est devenu un facteur de « rigidité » fatal à la compétitivité, assurent les experts de la Commission européenne.L’enfant s’amuse à voir une bille lancée contre des quilles renverser tout sur son passage en multipliant les dégâts ; il rit plus encore lorsque la bille, après des tours, détours, hésitations de tout genre, revient à son point de départ.Mais laissons de côté ces subtilités.Deux chercheurs spécialisés dans le domaine de la sécurité, ont démontré aux fabricants d’automobile comment les pirates pouvaient accéder au moteur ou au volant d’une voiture connectée, et pouvaient ensuite saboter les roues ou même éteindre le moteur.Sous la pression des nouvelles règles prudentielles Bâle III, qui réclament plus de fonds propres et des actifs liquides, elles ont de fortes incitations pour limiter leur offre de crédits.Il ne s’agit pas de blâmer l’Europe de ce qui ne lui incombe pas, mais de rappeler cette évidence première : la construction européenne ne vaut qu’en tant qu’elle est au service des Européens, et pas d’un dogme qui depuis trop de temps nous emmène dans un mur.

Share This: