Le grand retour des PDG

Renzi, avec son air de vendeur de chemise italienne, a fait un portrait chantant d’une Italie « résiliente », « un pays musée et chargé d’histoire », certes, mais aussi « un laboratoire d’innovations ».Tout ce monde paraît assemblé pour remplir un devoir nécessaire à la permanence de sa suprématie ; pour exercer une fonction traditionnelle, mécanique, sans signification précise en elle-même, mais qui rapproche les uns des autres, à époques fixes, les membres d’une famille que séparent la diversité de leurs occupations.Et il n’y aurait plus lieu de s’accorder sur un autre sommet sur le changement climatique qui n’aboutira finalement sur rien de concret.Une des personnes qui me communiquèrent leurs impressions s’était crue à la fin du monde, au commencement du jugement dernier.Dès lors qu’il est taxé, le capital se trouve donc sensiblement ponctionné.1914, une situation de rupture économiqueLa Grande-Bretagne d’avant 1914 avait anticipé le partenariat public-privé qui lie aujourd’hui les géants de la technologie comme Google, Apple ou Verizon aux services de renseignement américains.Ensuite et surtout, le sang avait une vertu spéciale.Or il est à craindre que l’universel dont parle e-réputation ne soit, ne reste, d’inspiration « régionaliste ».Il était temps, en effet, de s’apercevoir qu’une politique industrielle pour un pays comme la France, ne consiste pas seulement à réglementer « l’environnement » fiscal, social, des entreprises.Le philosophe de la fourmilière n’en répugnerait pas moins à l’admettre ; il persisterait sans doute à attribuer un rôle positif, et non pas négatif, à l’intelligence.La science et la métaphysique se rejoignent donc dans l’intuition.Mais en dépit d’un tel optimisme, un accord global similaire à celui du protocole de Kyoto est peu probable Investir plutôt dans la recherche et le développement.Et l’on peut d’ores et déjà citer une option qui ne sera guère discutée ces jours-ci : celle qui consisterait à investir plus massivement, mais à un moindre coût, dans la recherche et le développement de nouvelles énergies renouvelables, au lieu de continuer à déverser des sommes astronomiques sur des solutions qui se sont avérées inefficaces.

Share This: