L’emprunt plutôt que la rigueur

Derrière les décennies perdues japonaises à partir de l’aube de 1990, il y a, on le sait, un violent mouvement de décélération démographique.Et qui, à la faveur de la gifle de la dégradation de leur notation, commencent enfin à intégrer des éléments de macro économie pour apprentis-économistes.Sans doute nous avons une tendance à la diviser et à nous représenter, au lieu de la continuité ininterrompue de la mélodie, une juxtaposition de notes distinctes.Aujourd’hui, votre discours a perdu le ton enjoué du siècle dernier et s’est teinté d’intonations culpabilisantes, moralisatrices, prescriptrices.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Sachez vous éloigner car, lorsque vous reviendrez à votre travail, votre jugement sera plus sûr ».Cette nouvelle culture du « nous » qui prend sa source dans plusieurs courants, de la psychologie positive à l’économie positive en passant par l’économie sociale et solidaire et tous les mouvements citoyens, défend une aspiration à plus de solidarité qu’animent les réseaux sociaux.Aux demandeurs d’emploi, il offre « l’acquisition de compétences et les moyens d’en donner la preuve aux entreprises ».Que le jeu pur et simple des forces physiques et chimiques puisse faire cette merveille, nous avons peine à le croire.La solidarité évolue ainsi vers un type d’action concrète, rapide et efficace, mais aussi solide sur le long terme.Un autre apport à la qualité des décisions du Conseil provient de la diversité des profils, des parcours professionnels, qui va s’enrichir avec la présence des administrateurs salariés.En Allemagne, c’est cette même proportion d’un tiers qui s’applique pour les entreprises de plus de 500 salariés mais au-delà de 2 000 salariés, la proportion des administrateurs salariés passe à la moitié (le président du conseil de surveillance ayant voix prépondérante en cas de partage).Tantôt les yeux s’ouvrent tout grands, tantôt les sourcils se contractent fortement le corps est baigné de sueur ; la circulation se modifie ainsi que la respiration.

Share This: