Les régions : un contre-pouvoir pour quoi faire ?

Attribuer la totalité de la valeur au pays de dernière transformation, telle est la pratique actuelle pour comptabiliser les flux commerciaux, ce qui induit une série de déformations statistiques.Vous faîtes face à un dilemme :Comment résumer notre beau pays en quelques phrases ?L’idée de l’avenir, grosse d’une infinité de possibles, est donc plus féconde que l’avenir lui-même, et c’est pourquoi l’on trouve plus de charme à l’espérance qu’à la possession, au rêve qu’à la réalité.Le plus surprenant, c’est que le baron se plaint toujours d’être propriétaire dans la campagne du Vésuve.La distinction entre être et avoir est très structurante pour comprendre les niveaux de maturité des différents segments.Dans d’autres, comme la France, l’institution militaire se désagrège et perd de plus en plus sa raison d’être.Dans une démocratie, le bonheur des citoyens est une boussole, un principe constitutionnel, presque un devoir.Le fait de laisser filer les règles budgétaires, notamment au profit des Grecs, fait le lit des partis extrémistes et va discréditer l’idée d’une union européenne.On pourrait presque dire que toute mode est risible par quelque côté.Est-il ceci, ou cela, ou autre chose ? Mais puisqu’en la matière, le temps des évolutions et des convergences est un temps long, le seul véritable préalable que Christian Navlet pose à une mise en concurrence totale sur le marché national concerne la mise en place d’un cadre social harmonisé.

Share This: