Médée : la femme qui pleure

Nous avons de la peine à traiter encore de scientifique une recherche qui exige des chercheurs qu’ils flairent partout la mystification.Des phrases sonores et des périodes ronflantes ne prouvent rien ; de bonnes raisons vaudraient mieux.L’énergie utilisable que l’explosif recèle se dépensera, sans doute, au moment de l’explosion ; mais elle se fût dépensée plus tôt si un organisme ne s’était trouvé là pour en arrêter la dissipation, pour la retenir et l’additionner avec elle-même.Maintenant, dans cette synthèse réellement indissoluble de la matière et de la forme, le sentiment d’obligation ne s’attache-t-il cependant qu’à la forme ?Par la crainte qu’il inspire, il réprime les excentricités, tient constamment en éveil et en contact réciproque certaines activités d’ordre accessoire qui risqueraient de s’isoler et de s’endormir, assouplit enfin tout ce qui peut rester de raideur mécanique à la surface du corps social.Bornons-nous à rappeler que la théorie d’après laquelle la conscience serait attachée à certains neurones, par exemple, et se dégagerait de leur travail comme une phosphorescence, peut être acceptée par le savant pour le détail de l’analyse ; c’est une manière commode de s’exprimer.L’appartement est dans un ordre parfait ; les murs sont blancs, et partout ornés d’images ou de photographies encadrées.e reputation aime à rappeler cette maxime de Gandhi, »Etre en retard est un acte de violence ».La question peut être élevée à un point de vue plus général et plus philosophique.Et, d’un but atteint à un autre but atteint, d’un repos à un repos, notre activité se trans­porte par une série de bonds, pendant lesquels notre conscience se détourne le plus possible du mouvement s’accomplissant pour ne regarder que l’image anticipée du mouvement accompli.Nous regardons encore trop souvent l’Afrique comme le continent de la souffrance et de la pauvreté.Il n’est pas étonnant, dès lors, que depuis trois ans, les démagogues de tous bords ont réclamé l’abandon de ces politiques, capitalisant sur la détresse des victimes de la crise et de sa cure pour gonfler leur capital électoral.Mais ce dédoublement ne va jamais jusqu’au bout.

Share This: