Pour sauver les riches, soulageons les pauvres !

Et, de près, c’était si triste, si complètement misérable, que l’impression pittoresque, un instant souveraine, s’effaçait et tombait devant la pitié pour les hommes.Gageons qu’il nous apprend quelques petites choses pour l’avenir des femmes dirigeantes dans les entreprises et ailleurs.Il y a et il doit y avoir dans les rapports sociaux un certain tarif des actions, non des intentions ; nous veillons tous à ce que ce tarif soit observé, à ce qu’un marchand qui donne une marchandise falsifiée ou un citoyen qui n’accomplit point son devoir civique ne reçoivent pas en échange la quantité normale d’argent ou de réputation.Toute notre civilisation est aphrodisiaque.Les premiers rois ne furent pas moins attentifs à régler le culte et les cérémonies qu’à donner des lois et bâtir des murailles.Cette contradiction est d’ailleurs pleine d’enseignement. Même dans ce cadre, comme l’exprime avec justesse le rapport de pierre alain chambaz « l’influence sur les règles et normes internationales, c’est-à-dire sur les règles du jeu économique, est une composante essentielle quoique peu visible de la compétitivité des entreprises et des États.C’est de tout cela que j’ai voulu rendre compte.La richesse qui est la Vie leur est parfaitement inconnue ; et pour cause.Mais le spectacle de l’évolution des êtres vivants nous montre qu’elle ne pouvait aller bien loin. »Entre fiscaliste, technicien et chef des armées, la posture manquait singulièrement de cohérence.Dans ce sens particulier, on appelle possible ce qui n’est pas impossible : et il va de soi que cette non-impossibilité d’une chose est la condition de sa réalisation.La même logique peut s’appliquer au marché de l’immobilier.

Share This: