Pour une autre Europe de l’énergie

Ce fut sur une loque de nation que la prostituée du Tibre vint s’accroupir.Au lieu de cela, autre hypothèse : la nature ayant un but, l’individu.Trop de décisions sont prises pour des raisons politiques plus que sur des besoins réels de santé.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » La nécessité est maîtresse et tutrice de la nature « .Rien en matière de coordination internationale des politiques monétaires et budgétaires.Quoi qu’il en soit, nous ne donnâmes que des indications à ce sujet dans notre premier livre, et nous nous bornâmes encore à des allusions dans le second, quand nous comparâmes le plan de l’action – où le passé se contracte dans le présent – au plan du rêve, où se déploie, indivisible et indestructible, la totalité du passé.Un casse-tête de plus pour réformer bouclier fiscal et ISF…A Bali, il a été juste rappelé que « la concurrence à l’exportation reste une priorité pour le programme de travail post-Bali ».Mais, comme on le verra plus loin, les tendances intellectuelles, aujourd’hui innées, que la vie a dû créer au cours de son évolution, sont faites pour tout autre chose que pour nous fournir une explication de la vie.Ils le paraphèrent, ce pacte, d’une plume arrachée au chapeau d’un général et le scellèrent du manche d’un goupillon.Nous avons écarté celles qui consistent à faire de tout mystique un déséquilibré, de tout mysticisme un état pathologique.C’est elle, et elle seule, qui doit subvenir à toutes les charges que nécessite la vie des hommes qu’elle porte.Il y a foule aux messes du matin, une foule composée d’autant d’hommes que de femmes, et simple, et familière en sa dévotion, beaucoup plus que les fidèles de nos pays français.

Share This: