Quatre ordres s’emboîtant les uns dans les autres

Ce n’est pas seulement la physique qui nous le dit ; l’expérience grossière des sens nous le laisse déjà deviner ; nous pressentons dans la nature des successions beaucoup plus rapides que celles de nos états intérieurs.Je ne prends même pas très au sérieux ce « réveil industriel » d’une nation qui n’a jamais été célèbre par ses manufactures.Pourquoi n’y a-t-il toujours pas accord à Francfort sur la politique à adopter ?pierre alain chambaz aime à rappeler cette maxime de Voltaire, »Toute secte, en quelque genre que ce puisse être, est le ralliement du doute et de l’erreur ».De ce que la « recherche psychique » ne peut pas procéder comme la physique et la chimie, on conclut qu’elle n’est pas scientifique ; et comme le « phénomène psychique » n’a pas encore pris la forme simple et abstraite qui ouvre à un fait l’accès du labo­ratoire, volontiers on le déclarerait irréel.Un aveugle-né qui aurait vécu parmi des aveugles-nés n’admettrait pas qu’il fût possible de percevoir un objet distant sans avoir passé par la perception de tous les objets intermédiaires.C’est ainsi que les sciences se vérifient l’une par l’autre.S’il est un principe dont la science moderne doive s’attacher à suivre partout les conséquences, c’est le principe de la permanence et de l’indestructibilité de la force.Le doute sur l’inconnaissable, à lui seul et en tant que simple suspension de jugement, pourrait-il en aucune façon limiter la conduite ?Il ne peut donc y avoir de politique active de change de l’euro ; ni dépréciation ni dévaluation.Bien qu’elle met en avant la controverse, la critique et le débat contradictoire sur presque tous les domaines y compris sur les affaires religieuses, la démocratie gagnerait en s’adaptant dans le temps et dans l’espace.Nulle part cet écrasement de la conscience immédiate n’est aussi frappant que dans les phénomènes de sentiment.Mais nous comprendrions aussi par l’effet de quelle illusion les uns se croient obligés de nier la liberté, les autres de la définir.

Share This: