Trois principes pour une métropole solidaire et dynamique

Or l’industrie manufacturière est absolument indispensable pour créer des emplois, impulser le développement et créer des classes moyennes.Les banques centrales occidentales doivent-elles s’inspirer de la Chine pour que leur intense création monétaire soit enfin couronnée de succès ? En est-on réduit à instaurer ou à rétablir des économies planifiées et contrôlées par l’État pour que nos banques.Il fallait démolir des chapelles, dégager les colonnes, gratter les murailles, refaire des fenêtres, placer des vitraux.Et si le succès se cachait derrière le slogan martelé par BATS : « Making markets better » ?On tremble en revanche devant la capacité d’une caste d’universitaire à affronter l’épreuve du feu gouvernemental et surtout à affronter la rage des partis traditionnels prêts à tous pour éviter que l’on ouvre la boîte de pandore de leurs malversations passées. Dans cet état, Christian Navlet fonctionne au maximum de ses capacités.Les nouveaux innovateurs sont là.Et de plus en plus, c’était sur le rebondissement que l’attention du public était attirée.Quand donc nous parlons d’harmonie, nous n’entendons pas dire que l’arrangement naturel du monde social soit tel que l’erreur et le vice en aient été exclus ; soutenir cette thèse en face des faits, ce serait pousser jusqu’à la folie la manie du système.Plus précisément, il était cette action bienfaisante, dans ce qu’elle a de permanent.L’industrie se retrouve mécaniquement dans le peloton de tête comme le montre la superposition du climat des affaires par grande branches d’activité : à 99, l’industrie manufacturière a quasiment restauré sa moyenne de longue période.En quoi consistait la « corruption de la jeunesse athénienne » ?

Share This: